• Installation

    L'arrivée à Rouen

    Vous connaissez Rouen ?


    Moi je ne connaissais pas. Pas du tout.
    Et je ne sais pas si vous connaissez des Bretons, mais on a quand même sacrément tendance à kiffer notre belle Bretagne. Du coup, à chaque fois que je disais à quelqu'un "je vais à Rouen", j'avais presque systématiquement le droit à une grimace, ou à un "bèèh, dans le nord ? C'est moche là-bas nan ?"

    Je vous laisse imaginer l'idée que je m'étais faite de Rouen. Surtout que, LA fois où j'y suis allée (pour visiter l'école et passer un test là-bas), il faisait vraiment moche. Je veux dire moche partout. J'ai trouvé le temps moche, les bâtiments moches, l'école moche, les gens moches (pas taper, pas taper), la route moche.

    INBP(voici l'INBP)

     

    Le 5 Janvier, j'avais rendez-vous à 12h pour l'état des lieux d'entrée dans mon nouveau studio. Je suis donc partie de chez moi à 7h, la voiture pleine à craquer et la boule au ventre. C'était partit pour 4h de route en vieille 106. Essence s'il vous plait. Yeah.
    Une fois arrivée, j'ai mis environ 30mn à me garer parce que les parkings, ils ne connaissent visiblement pas. J'ai finalement trouvé une place sur un genre de terrain vague à moitié inondé. Mais bon, j'étais garée :)
    J'arrive à la résidence. Quelle ne fût ma surprise de constater qu'elle se trouve juste à côté de la prison ! Ô Joie. L'ambiance s'annonçait glauque.
    Bon, l'état des lieux est fait. Je ne me suis pas trop attardée à admirer le studio, il faut que je descende un max d'affaires de la voiture, et que je trouve le temps de manger rapidement : j'ai rendez-vous à 13h30 à l'école. Heureusement, cette dernière se trouve juste en face de la résidence (et de la prison donc).

    La rentrée se passe plutôt bien ! Les gens ont l'air plutôt cool et nous sommes bien accueillis par toute l'équipe administrative et enseignante.
    Répartitions des classes : un seul groupe de chocolatiers (contre 4 de pâtissiers il me semble) et nous sommes 16 ! Distribution des emplois du temps : nous commençons tous les jours à 6h sauf le Vendredi. Bon, c'est tôt, mais au moins on a nos aprems.
    Les cours : pratique (6h-12h30 tous les jours sauf le vendredi), technologie (4h/semaine), sciences (2h/semaine), arts appliqués (2h/semaine), droit (12h sur toute la formation).
    Ensuite, on nous a distribué nos tenues de laboratoire (pantalon, tee-shirt, veste, tablier, chaussures), et évidemment passage obligé devant l'appareil photo pour le trombinoscope (on le sent mon enthousiasme, non ?). Puis, nos deux profs référents nous ont emmenés dans une salle de cours pour se présenter à nous et nous parler du déroulement de la formation.
    Nos deux professeurs ont l'air gentils. Un d'une soixantaine d'années qui enseigne à l'école depuis fort longtemps maintenant, et un plus jeune (la trentaine) qui a été son élève et qui enseigne à l'école maintenant.

    Après tout ça, j'ai fini de m'installer dans mon studio. La résidence est divisée en deux parties : une pour le CROUS et une autre pour l'INBP. J'ai donc pour voisins des gens de l'école.

    Première journée très fatigante en somme ! Mais ça reste quelque chose de très excitant : commencer une nouvelle formation, rencontrer de nouvelles personnes, arriver dans une nouvelle ville ! Je peux vous assurer que je n'ai pas eu beaucoup de mal à m'endormir ce soir-là ! Sans compter qu'il fallait se lever à 5h15 le lendemain matin...

    La suite des aventures incessamment sous peu ;)

    Chocolatement,

    Cécile

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 23 Février 2015 à 08:33

    Owiii <3

    Un blog de bonbons O3O

    A lov' zat !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :